Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Retour à l'accueil
Imprimer la page |

Base de données du Physiologus grec

- Sous ce titre nous est connue une des œuvres les plus populaires de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge. Tout porte à croire que le but principal de son auteur était d’utiliser le monde de la nature pour expliquer les paraboles et les enseignements de la Bible, surtout ceux du Nouveau Testament. Aussi, chaque chapitre du Physiologus
est divisé en deux volets : le premier décrit les natures (φύσεις) de chaque animal/végétal/minéral concerné et le second, en se fondant sur les caractéristiques mises en exergue dans le premier, délivre un message moralisateur.

Responsable : Stavros Lazarris
Chargée de recherche : Adèle Di Lorenzo

Dans son édition du Physiologus grec , Sbordone (Naples, 1936) collationne, pour les quatre recensions de l’œuvre, 77 témoins. À son tour, Offermanns (Meisenheim am Glan, 1966), dans son édition critique des deux premiers sous-groupes de la première recension complète cette liste de quelques manuscrits, dont le plus ancien codex de cette recension. Au total donc, 80 manuscrits grecs avaient été dénombrés. Or, depuis, de nouveaux témoins ont été découverts, dont un fragment sur papyrus du VIe siècle et l’archétype de la 2ème recension (daté de la fin du Xe siècle).
Les nouveaux témoins, comme les codex déjà répertoriés dans les éditions mentionnées, n’ont jamais été catalogués de façon exhaustive et tous les travaux modernes se référent encore à la description sommaire de Sbordone. Pour la première fois donc, les quelques 85 manuscrits grecs du Physiologus grec seront décrits en suivant les normes modernes de catalogage de manuscrits, y compris pour leur iconographie

 
Sorbonne Université
Orient Méditerranée - UMR 8167
Paris Sorbonne Université
Sorbonne Université - Université Paris 1
École Pratique des Hautes Études
Centre Léon Robin sur la pensée antique
Patrimoines et Langages Musicaux
Institut de recherche et d'histoire des textes
Archéologies d'Orient et d'Occident et textes anciens (AOROC) - UMR8546

© Labex Resmed - 2014